Partagez | 
 

 TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 5:38

LES TEMPELTON ➴
“ History has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason ”


Desmond Phinnaeus Tempelton. Ce nom vous dit peut-être quelque chose ... non ? Et bien dans ce cas, il serait grand temps de vous y mettre. L'histoire de ce soldat, qui finit fou à lier, nu comme un ver et écorché des pieds à la tête jusqu'au sang, dans une de ces forêts qui bordaient alors Louisville, hanterait encore les lugubres couloirs du manoir de ses descendants. Si, jusque-là, la cinquième des cinq familles fondatrices n'a jamais connu la misère ou encore la mort, celle-ci aurait plutôt affaire avec bien plus périlleux et cruel que cela : la folie. Oui, en effet, les Tempelton sont tous plus fous les uns que les autres. L'exemple d'Augustus Tempelton (Johnny Depp), descendant biologique et direct de feu notre légendaire soldat, maire de notre splendide agglomération et propriétaire du musée de celle-ci à ses heures perdues, serait celui d'un homme à part, cloîtré jour et nuit dans ses bureaux ou ses salles de conférences, avec ses nombreux chiens et chats, dévorant les livres comme les Carlton se plaisent à savourer leur délicieux alcool. Les antiquités ont finalement eu raison du bon sens de ce pater familias, qui désespère à tenter de canaliser son épouse, Miroslava Tempelton (Helena Bonham Carter), autrefois une femme douce et effacée, que le temps et Augustus ont rendu explosive et excentrique, habillée de tous ses serpents et de ses perroquets ainsi de sulfureuses fourrures et l'attirail de la femme barge et par ailleurs savante. De l'union de ces deux énergumènes furent adoptés trois enfants ainsi que le bâtard du père Tempelton, étant donné que sa femme eut été stérile et son amante d'antan trop affriolante : Iris Simone Tempelton (Emma Stone), jeune irlandaise pétillante et frivole, aînée qui sait se montrer proche de ses frères et soeurs quand elle se doit de l'être et qui chérit plus que tout au monde ses parents adoptifs. Suivie de près par Dragos Costel Tempelton (Dave Franco), natif roumain qui se révèlerait être insolent, rebelle et, au fond de lui, déchiré par tout ce qu'il entreprend. Ce dernier est un 'cow-boy solitaire' qui sait tout de même défendre les siens en temps voulu. Ensuite vient le bâtard d'Augustus et d'une parfaite inconnue, Ezra Zeus Tempelton (Jackson Rathbone), jeune homme renfermé et particulièrement cultivé, exact reflet de son père. Enfant qui n'arrivera sûrement jamais à gagner l'estime et l'amour de madame et l'épouse de son paternel. Refermant la marche, Esperanza Bianca Tempelton (Nina Dobrev), petite hispanique extrêmement joueuse et séductrice, qui, prenant exemple sur Dragos pour son aspect de rebelle déchaînée, se plait à briser les coeurs de ces messieurs comme de ces dames.
Oui mais voilà, tout récemment encore, les Whitmore auraient proclamé leur grand retour à Louisville. Entre les deux familles rivales, il semblerait que la tension soit à son comble et que la compétition reparte de plus belle pour savoir qui cette fois saura rester la famille louisvilleoise la plus fortunée de toutes. Par ailleurs, Iris souhaiterait enfin présenter au reste de la famille son concubin depuis quelques temps déjà, Peter Bowmann (Ryan Gosling) ... le même professeur qui, quelques années plus tôt, couchait avec Esperanza et dont un fils scella l'aventure avec la plus jeune des Tempelton, qui préféra le placer dans un de ces foyers pour orphelins plutôt que de l'élever dans de si mauvaises conditions. Alors, comment Peter, Esperanza ou même Iris réagiront-ils lorsqu'ils se retrouveront tous ensemble autour d'une même table ? De son côté, le fait que Dragos commence à fricoter d'un peu trop près avec une indienne et pas des moindres, l'orpheline de la réserve, Taima Chogan (Astrid Bergès-Frisbey), n'a pas échappé aux yeux de lynx de Miroslava, qui choisit donc d'engager quelques pisteurs pour faire suivre son fils et mettre un terme à cette terrible erreur le moment voulu. Ainsi, comment Dragos parviendra t-il à déjouer les plans machiavéliques de sa mère adoptive ? Ezra et Esperanza n'ont sûrement pas la réponse, trop occupés à s'enticher du même homme, Ethan Tyler Clark (Paul Wesley), encore un de ces paniers percés bas de gamme que la faculté berce contre son gré, trop belle gueule pour être châtié et trop doux pour qu'on l'accable de quoi que ce soit. Mais alors, qui de nos deux jeunes gens sortira vainqueur de cette bataille pour l'amour d'Ethan Clark ? À tous ces problèmes, Augustus trouvera peut-être la solution, au travers ses acquisitions et de ses innombrables bouquins, étant le seul au manoir qui centralise sa démence en un seul acte : la poésie.

◭ Augustus Tempelton → johnny depp (libre)
◭ Miroslava Tempelton → bonham carter (libre)
◭ Iris Simone Tempelton → emma stone (libre)
◭ Dragos Costel Tempelton → dave franco (pris)
◭ Ezra Zeus Tempelton → jackson rathbone (libre)
◭ Esperanza Bianca Tempelton → nina dobrev (prise)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 7:24



(c) eurydice

◭ Augustus


Tempelton

libre → pris → réservé

⊱ Augustus desservit le lourd nom de Tempelton depuis près de quarante-huit ans. Né le premier janvier mille neuf cent soixante-quatre à Louisville, il est l'actuel maire de cette superbe ville, grand passionné des arts et de l'antiquité. Il voue corps et âme à ses travaux puisqu'il est également le patron du Tempelton Curiosity Cabinet, qui rassemble tout un tas d'objets historiques ou artistiques de renom. Caverne d'ali baba pour tout historien qui se respecte et également un lieu propice à la lecture et contemplation des oeuvres séculaires qui ornent les murs de ce temple du savoir. Pour finir, le père Tempelton n'est autre que le directeur du Templeton International History Museum, le centre culturel de Louisville en clair. Pourtant, malgré toutes ces obligations, notre quadragénaire n'en oubli pas les siens : le mot 'famille' fait, dans le dictionnaire de notre homme, office de devise. En effet, rien ne compte plus, à ses yeux, que les autres Tempelton et tout particulièrement ses enfants, qu'il couve plus chaudement encore qu'une poule à oeufs. Malgré sa considérable vanité, il sait faire preuve de bon sens et s'occupe de sa famille comme aucun des autres membres ne le fait. Une autre des obsessions du patriarche Tempelton se traduit en la matière de quatre chiens et six chats, tous aussi bien nourris que la culture de leur maître et chouchouter comme des gosses. Sinon, Augustus a toujours eu le sens de la compétition et se plait à jouer le jeu en ce qui concerne la concurrence Whitmore, qu'il considère avant tout comme de loyaux et excellents rivaux plutôt que de piètres ennemis à abattre. Autrement, un tour de table n'est pas nécessaire pour que les Tempelton reconnaissent que leur père est un homme caractériel, maniéré, poétique, intellectuel, mégalomane, curieux et passionné envers tout ce qu'il entreprend. Augustus est également marié à l'excentrique Miroslava Tempelton, qu'il aime de tout son coeur, depuis une bonne trentaine d'années. Il est américain. Son sosie porterait le nom de Johnny Depp. Il fait partie du groupe Golden Fields.

De son enfance, Augustus retiendra les absences de son père, certes, personnalité fortunée de Louisville mais avant tout, victime indéniable de la fameuse malédiction qui pèserait depuis des décennies au-dessus des Tempelton. Ainsi, pouvant en entendre qu'il juxtaposait les séjours en hôpital psychiatrique, Augustus n'entretiendra jamais de véritable relation avec son paternel, ni même d'entrevue, hormis une fois, une seule. Le jour de ses dix ans, où on fit se rencontrer le fils et le père, dans une salle aussi blanche que le reste de l'établissement. L'homme qui faisait face au garçonnet était pâle, ses joues creuses et son oeil vide. Son expression était aussi neutre que son triste costume d'interné. Augustus, soigneusement coiffé, minutieusement habillé, selon les couleurs sombres symbole des Tempelton, s'avança avec prudence vers cet homme dont il avait si souvent entendu parler. Un paquet à la main, il fixa les prunelles d'ombre de son géniteur, avant de lui déposer sur les genoux le fameux cadeau qu'il lui avait apporté. Theon daigna enfin baisser les yeux sur l'objet, après avoir longuement dévisagé cet enfant dont il semblait ne pas connaître les traits. Le papier se fissurait au fur et à mesure que l'adulte le déchirait, dévoilant enfin la surprise : un vieux gilet de laine vert sombre, effilé mais familier à l'esprit du malade, puis, caché en dessous, un dessin. Augustus, sa mère et son père, tous alignés sous le grand chêne effeuillé dont madame disait qu'il accomplissait des miracles, souriants et unis 'pour toujours' comme l'indiquait l'écriture puérile de son illustrateur. Bouche bée, les yeux humides, Theon redressa le menton pour fixer à nouveau son fils, ce bout de chou qui rétorqua « Tu crois que faire un voeu au-dessous de cet arbre te ramèneras à la maison ... Papa ? » dit-il d'une voix enfantine et pittoresque, sur un fond de tristesse. L'homme sourit plaintivement. Tremblant comme une feuille, il caressa la joue du petit en murmurant de sa voir rocailleuse « Rien. Plus rien ne me ramèneras à la maison, Augustus. Pas même ta bonne volonté. » À ces mots, le père déchira le dessin et balança le gilet à l'autre bout de la salle, déclenchant en lui une espèce de crise qui le fit hurler de rire, puis de douleur tout en s'agenouillant pour enfin se rouler sur le carrelage. Traumatisé, Augustus recula d'un bond. Derrière lui déboulèrent un flot d'infirmières et de médecins qualifiés qui prirent en charge le malade. Madame Tempelton, elle, préféra prendre dans ses bras son enfant, le regardant pleurer avec la plus impassible des expressions. Froidement après un soupir lourd de sens, elle baragouina « Je savais que tu pleurerais comme une fillette. » Essuyant d'un geste brusque les larmes du petit, la mère de famille pesta dans son coin. Et Augustus, fixant les spécialistes qui s'agitaient autour de son père, se vit entraîner par sa tutrice loin de lui, contre son gré, pleurant de plus belle et désespérant de revoir un jour son père passer la porte du manoir. Un vide énorme qu'il ne parviendra à combler qu'au travers de nombreuses lectures, s'intéressant aux arts antiques et sciences politiques sans parler de sa passion pour la poésie, qui le sauvera surement du suicide lorsqu'on lui apprendra le suicide de son père, à l'hôpital, toujours. Se rendant aux obsèques, le petit remarqua : on avait habillé son père du gilet qu'il lui avait apporté et, à la sortie de l'église, un des médecins s'approcha de lui pour lui susurrer « Après ton passage, il a toujours porté ce gilet. » Le docteur finit par tendre au garçon le dessin qu'à dix ans il lui avait fait, rafistolé comme il avait pu, portant une inscription au dos : 'Désormais, je serais l'esprit de ton 'chêne des miracles', afin de rester près de toi, 'pour toujours', fils, 'pour toujours'.' Des paroles apaisantes pour un enfant fragile dans une famille de vandales.
Lorsque l'adolescence fit son apparition, Augustus pouvait d'hors-et-déjà se vanter de connaître, sur le bout des doigts, l'histoire de Louisville voir même du Kentucky tout entier. Excellent élève, passionné par tout ce qu'on voulait bien lui enseigner, convoité par les plus grandes écoles, le jeune homme ne tarda pas à justement en intégrer une d'aussi grande qualité que sa soif de connaissances. C'était un établissement pour étrangers, ceux qui avaient à peine débarqués sur le continent américain et qui souhaitaient encore rester à l'écart des autres, tout comme cette demoiselle, là-bas, cachée dans son coin, ses livres de Tolstoï en langue originale plaquée sur sa poitrine, aux boucles brunes et volumineuses, qui le fixait depuis son arrivée ici. Si bien des filles, pour son côté silencieux et bosseur, le trouvait particulièrement attirant, lui préférait se focaliser sur cette jeune femme aux yeux sombres comme sa chevelure et au style vestimentaire ... original : elle était différente. Et la différence avait toujours séduit notre homme. D'un pas mal assuré, Augustus vint à sa rencontre et, tentant le tout pour le tout, s'exprima en ce qu'il jugeait être la langue maternelle de la mystérieuse brune, citant une bribe de 'La Guerre et la Paix', qui laissait parfaitement entendre ses intentions « 'Si vous n'avez rien de mieux à faire, monsieur le comte, et si la perspective de passer la soirée chez une pauvre malade ne vous effraie pas trop, je serai charmée de vous voir chez moi, entre sept et dix heures.' » Ces mots les firent sourirent en coeur avant que la belle étrangère ne rétorque « 'Dieu, quelle virulente sortie !' ... Miroslava, enchantée » « Augustus, de même. » Leurs derniers mots, ceux qui les présentèrent l'un à l'autre, furent prononcés dans la langue du jeune homme qui ne put s'empêcher de dévoiler ses dents blanches en un autre sourire, charmé par la musicalité du mélodieux accent de son interlocutrice. Séparément, ils se rendirent en cours, avant de se retrouver chaque soir, au pied du chêne effeuillé. Endroit où ils échangèrent leur premier baiser, endroit où l'un et l'autre tomba follement amoureux de son âme soeur. Contrairement à leurs camarades, la relation qu'entretenait Augustus et Miroslava semblait inébranlable car, jamais ils ne se sont séparés ou même 'pauser quelques instants'. Lorsque les deux obtinrent leur diplôme, l'homme de sciences politiques et d'histoire, la femme de droit et de lettres. Tout alla ensuite bien vite ; Augustus demanda la main de Miroslava à son père, qui la lui donna sans faire d'histoire. À 21 ans, Miroslava devint madame Tempelton et emménagea avec son époux au manoir familiale, quelques temps seulement après le décès de madame la mère d'Augustus, qui jamais ne se rendra aux obsèques lui dire adieu. Reste à savoir s'il s'agissait plus de peur que de haine.
Malheureusement, trop de bonheur se voit un jour pourrir si l'on n'en prend pas soin. Ce que les Tempelton n'avaient alors pas saisi.
Âgé de vingt-cinq ans au moment des faits, Augustus avait réussi jusqu'alors à lutter contre la malédiction familiale, évitant à tout prix de finir comme son père en habit blanc, se motivant grâce aux beaux yeux bruns de son épouse ou aux innombrables récompenses perçues pour être advenu un historien de renommé quasi mondiale, ... jusqu'à cette stupéfiante soirée où, après avoir passé la nuit à en écrire toujours plus sur sa fameuse thèse mettant en scène les Nashahuk et leurs meurs, Augustus s'endormit tout bonnement sur sa feuille, plongeant la tête la première sur son bureau, se retrouvant ainsi plongé dans un décor des plus ... inquiétants : dans une forêt où la nuit diabolisait les formes les plus anodines, la lune jouant avec la moindre feuille afin de grignoter toujours plus la clairière dans laquelle Augustus se tenait, debout, en costume de sudiste, l'arme au poing. Observant tout ce dont était composé son rêve, il découvrit en relevant les yeux de son uniforme, un être lugubre, tout de noir vêtu, lui faire face en la plus difforme des postures. Dissimulé sous sa vaste capuche, l'homme dit d'un ton solennel « Tu m'as déçu. Profondément déçu, Augustus. » Une voix qui parut étrangement familière à notre homme. Bouche bée, il fronça les sourcils, faisant un pas maladroitement exécuté vers ce qui lui semblait être ... un fantôme. « Tu n'as même pas été capable de briser la malédiction et de sauvegarder ta famille. Tu n'es qu'un imbécile heureux, rien de plus. Pourtant, je vais te laisser une dernière chance. Une toute petite opportunité qui pourrait bien te sauvegarder, toi et ton prochain : au sein de la réserve nashahuk se trouve le descendant d'Ohanzee, ce shaman tyrannique qui nous a tous maudits. Trouve-le. Tue-le. Et tu vivras paisiblement toute ta vie, aux côtés de tes enfants et de ta femme jusqu'à ce que je vienne te chercher. » Soudain, l'inconnu ôta le capuche de son crâne et dévoila un visage pâle et creux, sans expression, morbide : Theon Tempelton, son père. « Ne me déçois pas, fils. Ne me déçois plus. » Un réveil en sursaut, suant de partout, Augustus poussa un hurlement, comme s'il subissait la plus affreuse des tortures. Accourut aussitôt sa femme, à qui il expliqua la situation en quelques mots seulement alors qu'il répétait toute la nuit, en variant les nuances de tons « Trouve-le. Tue-le. Et tu vivras paisiblement toute ta vie, aux côtés de tes enfants et de ta femme jusqu'à ce que je vienne te chercher. Trouve-le. Tue-le. Et tu vivras paisiblement toute ta vie, aux côtés de tes enfants et de ta femme jusqu'à ce que je vienne te chercher. Trouve-le. Tue-le. Et tu vivras paisiblement toute ta vie. » Sur ce, il se tut. Et fixa le vide pendant ce temps que le petit jour faisait surface. Miroslava s'était endormie sur son torse, il lui caressa les cheveux. Tout, il ferait tout pour regagner l'estime de son père, même dans ses rêves les plus fous.
Ce rêve, ce cauchemar, scella le destin d'Augustus Tempelton, fils de Theon du même nom. Devenu fou, il a tout fait pour pénétrer la réserve nashahuk. Signer un pacte avec leur chef, des travaux de rénovation, laisser ses fils, Dragos et Ezra, se familiariser avec eux. Mais, non, rien n'y fait. Introuvable ce descendant. Ce qui fit sombrer Augustus dans la déprime donna du courage et de l'ambition à Miroslava qui, ne supportant pas de voir son époux de la sorte, reprit finalement le flambeau et pas pour de faux. Passant de riche héritier à maire de Louisville et propriétaire de ses espaces culturels, le père Tempelton se réfugie dans la paperasse et les bouquins, ses bêtes sur les genoux et ses gosses surveillés du coin de l'oeil. Et si ce que le fantôme de son père lui avait prédit venait à se réaliser ? Et si ses enfants ou sa femme venait à en payer le prix fort ? Rongé par sa sanguinaire démence, ce papa poule fera tout pour protéger les siens, quitte à mettre en péril sa propre vie. Et si son existence ne se résume plus qu'à une éternelle errance, on pourrait cependant dire que ce qui le maintient en vie n'est autre que de pouvoir observer ses enfants grandir et devenir de futurs héritiers et héritières, capables, contrairement à lui, de résister au triste sort que la légende réserve aux Tempelton et à leur descendance.




LES TEMPELTON ◭ → Augustus est un homme extrêmement protecteur en ce qui concerne les siens. Sa femme, Miroslava, à qui il a confié la lourde tâche de choisir leurs futurs adoptés, et qu'il chérit depuis l'âge de dix-sept ans, cette femme, unique en son genre, qui ne l'a pas, contrairement à sa mère dans le temps, abandonné lorsque la démence s'est emparé de sa personne. Il la protège tant bien que mal de la folie qui maintenant s'en prendrait à elle. La tendresse qu'elle lui inspire permet au couple d'aller de l'avant et jamais plus, non, Augustus n'ira voir ailleurs, pas après qu'elle l'ait soutenu pendant sa grosse crise d'antan et qu'elle l'aima encore plus alors. Viens ensuite Iris, jeune irlandaise, qu'il couve surement beaucoup plus que les autres, la voyant comme une enfant fragile et nécessitant énormément d'attention et d'affection. Elle est celle à qui il fait le plus attention puisqu'elle est également celle qui le lui rend le mieux. Obéissant au doigt et à l'oeil à son paternel, Augustus prend donc bien soin de préserver sa petite Iris près de lui, la seule qui ne s'éloigne pas contrairement à Dragos, ce fils, héritier de la place de maire de Louisville, qui, après avoir appris ses véritables origines, s'est littéralement détaché des siens. Augustus qui aimait pourtant de tout son coeur ce garçon, du se résoudre à le regarder partir. Il est toujours triste lorsqu'il occupe la même pièce que lui car, il a connaissance de la haine du jeune homme à son égard, ce qui le met aussitôt mal à l'aise. Ezra, fils véritable d'Augustus et d'une femme dont il garde l'identité secrète, même devant sa femme. Copier-coller de son père qui essaie de le protéger des autres, le voyant comme une menace ou un parasite. Il le considère comme un adulte, calme et raisonné. Du respect et de l'entraide, voilà ce qui régit la relation entre les deux hommes. Un jour peut-être Augustus avouera t-il l'amour qu'il porte à son fils et l'identité de sa mère en prime?Pour finir, Esperanza, celle qu'Augustus tente de ménager, tout pareil que Dragos, une rebelle dont le comportement attriste le père Tempelton et qui, il l'espère de toute son âme, un jour éprouvera des sentiments envers sa famille et lui-même.



LES NASHAHUK ◭ → A l’instar de son ancêtre Desmond Phinnaeus Tempelton, Augustus Tempelton n’éprouve aucune pitié voire même aucune amitié à l’égard des Nashahuk. Le Maire de Louisville a simplement fait preuve de bon sens en redonnant aux amérindiens des terres que les pères fondateurs leur avaient enlevées en faisant couler sauvagement le sang et les larmes d’innocents. La cérémonie fut d’ailleurs très policée et solennelle ; le Chef du village et Augustus signèrent un pacte secret. En échange des terres et de la liberté ‘rendues’, le père d’Hakan Dyami se promettait de révéler l’identité du descendant présumé du shaman auteur de la malédiction Ohanzee. C’est ainsi que durant plusieurs années, Augustus Tempelton et sa femme firent des allers et retours dans la réserve, venues plutôt mal accueillies par l’ensemble des Nashahuk, ce qui valut au chef Dyami quelques critiques bien sévères. Voyant ainsi que sa place était menacée, l’homme fort de la tribu Nashahuk décida de marquer une pause dans l’accord signé avec Tempelton ; exaspéré, le maire de la ville l’accepta malgré lui. Il décida à son tour de faire un temps d’arrêt, tant il était insupporté par cette course contre la montre qui ne lui ramenait au final que des ennuis et qui s’avérait être une vraie perte de temps. Ainsi, les deux hommes s’abandonnèrent mutuellement. Peu de temps plus tard, ce fut au tour de Miroslava son épouse dévouée et déglinguée de reprendre les affaires ; la matriarche Tempelton, exaspérée face à la flegme de son époux, décida de parler au chef Dyami pour lui dire qu’il avait intérêt à respecter l’accord en le menaçant avec des arguments bien inquiétants. Hakan (Taylor Launter), fils du chef, entendit la nouvelle et décida aussitôt de communiquer au fils Tempelton, Dragos, l’identité du mystérieux fils du Dieu Tonnerre. A sa plus grande surprise, le roumain découvrit qu’il s’agissait d’une fille. Taima Chogan. Sa liaison avec cette dernière semble relever de l’impossible à cause des ambitions nourries par Miroslava qui espère encore mettre la main sur le descendant pour marquer d’une croix rouge, la fin de la malédiction. Le Maire quant à lui, continue à mener paisiblement sa barque, au gré de flots pourtant troubles ; il s’est lassé de cette chasse au trésor dont le prix final ne lui semble plus d’aucune utilité. L’homme s’est d’ailleurs résolu à stopper la traque contre les Nashahuk ; de ce fait, il a ouvert une partie dans son musée à l’égard de cette tribu, afin de leur rendre un dernier hommage poignant. Ce geste inédit soulève la colère aigre de Miroslava et la satisfaction éphémère de Dragos qui peut souffler afin de profiter de sa romance interdite avec l’amérindienne. Les Tempelton sont-ils mêlés à la secte ? Ou est-ce simplement une volonté d’absoudre une bonne fois pour toute la noire malédiction de leurs cœurs déjà entachés par la folie ? Augustus semble incertain face à son avenir, à celui de son clan et aux relations que celui-ci entretient avec la tribu tant châtiée par le passé par son ancêtre. Il espère ne pas refaire les mêmes erreurs, mais là, n’était-il pas entrain de les commettre par négligence en laissant Miroslava gérer à sa place l’affaire familiale ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 7:25



(c) intodust

◭ Miroslava


Tempelton

libre → prise → réservée

⊱ Miroslava Tempelton a vu le jour à Saint-Pétersbourg, le vingt-six novembre mille neuf cent soixante-quatre, portant autrefois le nom de Beloglazov. Elle est donc d'origine soviétique, ce qui a toujours frappé ses interlocuteurs en raison de son accent très prononcé, qui fait surface chaque fois qu'elle ne s'exprime pas en sa langue maternelle. Elle est passionnée par ses cinq serpents et ses trois perroquets, qu'elle exhibe toujours en les aménageant de différents manières sur ses épaules ou autour de son cou. Les fourrures sont également une des nombreuses toquades de madame. Augustus, d'ailleurs, se voit régulièrement réprimer sa femme sur ce point puisqu'il considère que le port de pareil vêtements pourrait causer un traumatisme profond chez ses chats et chiens. Évidemment, Miroslava se fiche pas mal d'ébranler la conscience des compagnons de son époux. Il faut dire qu'étant une femme délurée, hyperactive, obscure, curieuse, fascinante, mystérieuse, lunatique, casse-cou, rancunière et excentrique, on n'a que faire de petites choses pareilles et préférer s'occuper de ses trois enfants, puisque Miroslava considère Ezra comme étant un étranger à la famille. Celle qu'elle affectionne tout particulièrement : Iris, l'aînée, qui se trouve lui être dévouée comme pas possible. Un point fort pour Miroslava qui compte bien en profiter et regagner la confiance de ses deux autres marmots, Dragos et Esperanza, afin d'avoir toujours plus de mains pour torturer le descendant d'Ohanzee. L'avatar est Helena Bonham Carter. Elle fait partie du groupe Golden Fields.

♕ Miroslava Beloglazov eut une enfance des plus anodines, fille d'un riche entrepreneur russe et d'une avocate de même nationalité, elle naquit et grandit à Saint-Pétersbourg jusqu'à l'âge de quatorze ans. Là, ses parents choisirent, pour réaliser le rêve américain de leur fille, de l'embarquer aux États-Unis. S'établissant à Louisville, cette demoiselle silencieuse et presque fantomatique, ne réussi pas à s'intégrer à la masse américaine et, tout comme ce bellâtre tout vêtu de cuir et soie, s'était vengée sur les livres et la sensation de pouvoir qu'ils lui procuraient.
♕ Quelques années plus tard on pouvait retrouver Miroslava désormais Tempelton, agglutinée au bras d'Augustus du même nom, devenue une femme excentrique et délurée, armée de ses cinq serpents et trois perroquets, toute de fourrure vêtue, qui ramait désespérément pour sauvegarder l'homme qu'elle aimait de sa gourmande démence qui bientôt grignota à son tour notre étrangère. Suite à un inexplicable évènement qui se traduit en la matière d'une balade où Augustus revint nu et fou à lier, Miroslava ajouta à son caractère déjà peut comestible la rancune et entreprit de combler ce vide qui habitait depuis trop longtemps déjà les pièces du manoir Tempelton.
♕ C'est ainsi qu'après avoir apprit son infertilité, Miroslava s'embarqua dans un tour du monde qui lui paru sans fin, ) la recherche d'enfants capable de devenir les siens. Dans cette quête, une seule question suffisait à madame pour décidé du sort de l'enfant : 'Dis moi, est ce que tu aimes les légendes ?' pour d'autres, il lui suffit d'un regard pour s'éprendre du nourrisson et le ramener de gré ou de force avec elle dans son lugubre logis, tels de simples objets de décoration, de véritables petits animaux de compagnie ou de temps à autre, lorsqu'elle en avait l'envie, des enfants.
♕ Les années ont passés depuis la déchéance des Tempelton et rien n'a changé ou presque entre leurs murs. Les parents sont toujours aussi déphasées. Iris, l'aînée semble être la seule encore sous le joue de Miroslava, à son grand désespoir. Cette dernière fera tout son possible pour garder ces oisillons près du nid et les préserver de la folie qui autrefois lui ôtait son mari et qu'elle ne laissera plus jamais détruire sa vie. Non, jamais plus.




LES TEMPELTON ◭ → Miroslava chérit ses enfants plus que tout au monde. A 20 ans, elle reçue l'annonce de sa stérilité comme un coup de massue et pensait ne jamais connaître le bonheur d'être mère. Malgré les conditions particulières dans lesquelles ils furent adoptés, la mère de famille ne regrette aucun de ses choix et bénit chaque jour passé à leur côté. Son mari lui reproche de trop les couver mais c'est plus fort qu'elle, parfois elle se sent coupable de la façon dont certains ont dû quitter leurs familles pour rejoindre la leur et elle tente donc de se rattraper en étant la meilleur des mères possible. Iris est sans doute l'enfant qu'elle couve le plus, certains diront même que c'est sa préférée mais Miroslava ne fait aucune distinction entre ses enfants, c'est juste qu'elle est arrivée en première et a eu le temps de nouer une très forte complicité avec sa mère adoptive. Il y a néanmoins un enfant avec lequel la situation est plus compliquée, il s'agit d'Ezra. Ce dernier étant le fruit d'une aventure de quelques semaines avec une jeune femme d'un milieu modeste mais qui brillait par sa culture. Miroslava supporta très mal que son mari soit allé chercher chez une autre femme, ce qu'elle ne pouvait lui apporter. Leur mariage en a d'ailleurs pris un sacré coup et Augustus dû user de beaucoup de persuasion et de tendresse pour reconquérir sa belle qui finalement se laissa charmer à nouveau. Toutefois, elle accepte difficilement la présence d'Ezra dans leur maison qui n'est pour elle qu'un miroir de l'échec que constitue sa stérilité. Miroslava regrette que ce soit un enfant innocent qui ait à payer les pots cassés de son orgueil blessé mais ce dernier prend bien souvent le pas sur sa raison. Malgré ce revers, Miroslava coule des jours heureux avec son mari, avec lequel elle est plus unie que jamais dans la démence, et avec ses chers enfants dans leur grand manoir sur Golden Mountain.



LES NASHAHUK ◭ → Entre Miroslava et les Nashahuk, c'est une guerre froide qui dure, qui dure. Madame Tempelton croyant dur comme fer en la légende que tout le monde se susurre, elle tient alors pour responsables les indiens. Pour cela, elle les méprise, les ignorent, les brutalisent de ses yeux d'aigle qui percerait même le plus indécrottable des coeurs de pierres. Toutefois, elle dépense énormément de son temps à roder aux alentours de la réserve. Pourquoi me direz vous ? Et bien car, l'un d'entre eux l'obsède en particulier : le ou la descendante d'Ohanzee dont elle ignore encore l'identité et sur qui elle jettera volontiers tout son dévolu en matière de haine et de vengeance. C'est pourquoi elle engage sans cesse toujours plus de détectives, de pisteurs et de chasseurs de prime pour dénicher ce spécimen qui au final se verra sûrement mourir dans d'atroces souffrances. Ainsi, les Nashahuk rendent bien à Miroslava le dédain qu'elle leur manifeste en la repoussant toujours plus loin de leurs frontières, elle et ses hommes. Oui mais voilà, aujourd'hui, Miroslava aurait peut-être la solution .... Dragos traîne régulièrement avec les jeunes de la réserve ... Peut-être qu'il lui serait utile d'user de ce jeune homme comme infiltré, n'ai-je pas raison ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 7:25



(c) herjuliwii

◭ Iris Simone


Tempelton

→ libre → prise → réservée

⊱ Iris S. Tempelton est née le 18 décembre 1986 à Blessington, petite bourgade du Nord de l'Irlande. Elle est aujourd'hui âgée de 26 ans. Très proche de ses parents Augustus et Miroslava Tempelton, elle n'a néanmoins pas toujours fait partie de la famille puisqu'elle a été adoptée à l'âge de 12 ans tout comme le reste des enfants Tempelton, enfin d'après ce qu'elle sait... Une fois le sentiment de dépaysement éteint, elle s'est sentie à Louisville comme chez elle et fait aujourd'hui partie intégrante de la ville et des habitants. Au fil des années, elle est devenue en quelque sorte l'enfant chéri de la ville. Elle est souvent décrite comme quelqu'un de bienveillant et d'amical même si les gens ne cachent pas la trouver quelque peu utopiste et naive par moment. Guide au musée de ville, dont les Tempelton sont les propriétaires, Iris a toujours été passionnée par l'art et l'histoire. Les mauvaises langues prétendent qu'elle a obtenu ce poste uniquement par l'influence de son père, mais elle compte bien prouver qu'elle a toutes les qualités et connaissances requises pour exercer cet emploi. Romantique à souhait, elle n'a pas encore eu la chance de trouver chaussure à son pied. Sa vision des relations amoureuses lui a d'ailleurs valu bien des déceptions, ce qui a sans doute participé au fait qu'aujourd'hui elle est devenue très rancunière. Néanmoins elle reste persuadée que quelque part, l'attend son prince charmant. On lui dit souvent qu'elle ressemble à Emma Stone

⊱ Iris est née à Blessington, une petite ville d'Irlande, au sein d'une famille tout à fait traditionnelle. Entourée de parents très aimants, elle s'épanouit dans son pays natal au fil des années. Sa mère mettait un point d'honneur à lui enseigner tous les rudiments de la bienséance, quant à son père, il l'encourageait à s'investir totalement dans ses passions qu'étaient l'art et l'histoire. Très tôt elle découvrit son attrait pour ces deux sciences, petite fille elle dévorait tous les livres sur le sujet et forçait ses parents à l'amener au musée plusieurs fois par mois. Iris ne pouvait pas espérer meilleur quotidien et avait déjà en tête la vie qu'elle pourrait mener à Blessington une fois adulte. Néanmoins tous ses plans furent contrecarrés une journée de juin particulièrement chaude, alors qu'elle avait 12 ans. Iris s'amusait avec ses copines au parc, lorsqu'une femme dont l'allure détonait fortement avec celles des habitants, s'approcha d'elle. On lui avait évidemment rabâché le crâne avec la consigne de ne jamais au grand jamais adresser la parole à un étranger, néanmoins cette femme avec quelque de terriblement intriguant auquel la petite fille ne put résister. Se détachant de son groupe d'amies, Iris la fixait avec de grands yeux ébahis. "Ma chère Iris, est-ce que tu aimes les légendes ?" - "Oui madame" lui répondit l'enfant un grand sourire aux lèvres. Sans vraiment comprendre ni pourquoi, ni comment, elle se retrouva le jour même dans un avion avec Miroslava Tempelton en direction des Etats-Unis. Tout autant naïve à l'époque qu'elle l'est aujourd'hui, Iris se réjouissait de ce fabuleux voyage car elle avait toujours rêvé de découvrir de nouveaux horizons. Ce n'est que bien plus tard qu'elle comprit les vrais conditions du fameux voyage, son adoption, les circonstances qui l'entourait, bref la vérité. Il lui fallut quelques semaines pour assimiler les nouvelles mais le lien très fort qui l'unissait à présent à Miroslava et Augustus lui facilita la tâche. D'autant plus que l'intégration à la ville de Louisville s'opéra beaucoup plus facilement que prévu, étant la fille du maire elle bénéficiait d'un statut privilégié et ne souffrit donc pas de l'étiquette de la nouvelle, elle se trouva rapidement de nouvelles amies. Iris rencontra Pénélope J. Whitemore l'année de son arrivée en ville, malgré leurs différences de caractères les deux jeunes filles se lièrent rapidement pour ne plus se quitter. Les années, la rivalité entre leurs deux familles, la malédiction, une sale affaire, qu'est-ce qui a bien pu avoir raison de leur si belle amitié ? Les deux concernées gardent jalousement le secret aujourd'hui encore. Malgré ce revers, Iris pris plaisir à se construire un nouvel avenir au sein de cette nouvelle famille qui ne cessa de s'agrandir au fil des années. En dépit du grand changement qui s'était opéré dan sa vie, elle eut la possibilité de continuer dans la voie qu'elle s'était tracée et sortit diplômée en histoire et en histoire de l'art de l'université de Louisville. Diplômes grâce auxquelles elle parvint à devenir guide au musée de Louisville, même si les commères s'amusent à crier sur tous les toits qu'elle n'a obtenue cette place que grâce à son père qui possède le dit musée. Bien trop épanouie dans son travail, elle n'y prête aucune attention. C'est avec une grande joie qu'elle accueilli l'arrivée de ses petits frères et de sa petite sœur, même si aujourd'hui les relations ne sont pas au beau fixe avec tout le monde. En effet, Iris s'entend très bien avec Ezra et Dragos mais ne supporte pas l'attitude d'Esperanza. Leur relation ne tenant déjà plus qu'à un fil, la découverte du passé commun d'Esperanza et Peter, l'homme qui partage actuellement sa vie, risque-t-il de lui être fatale ? Iris n'est pas au bout de cette peine, comment va-t-elle supporter que suite à une aventure lycéenne Esperanza soit tombée enceinte de Peter d'un petit garçon qui se trouve aujourd'hui en foyer ? La jeune femme qui a vu le jour dans une ville si calme et sans histoire, était loin de s'imaginer ce qui l'attendait en arrivant à Louisville...




LES TEMPELTON → D'un point de vue global, Iris s'entend très bien avec chacun des membres de sa famille. En particulier avec ses parents dont elle est très proche, peut-être même un peu trop. En effet, elle a du mal à prendre son envol par rapport à eux d'autant plus que Miroslava, sa mère, la couve beaucoup plus que les autres enfants Tempelton. Prendre son propre appartement il y a un an a été une grande étape pour marquer son indépendance, et marque peut-être le début d'une nouvelle relation avec ses parents. Néanmoins Iris est toujours rattrapée par sa parenté, étant guide au musée que possède Augustus, son père, beaucoup de mauvaises langues prétendent qu'elle n'a obtenue ce poste que grâce à ce dernier. La jeune femme est donc d'autant plus déterminée à marquer son indépendance par rapport au reste de sa famille. Peut-être un peu moins proche avec ses frères et sœurs, elle reste néanmoins très complice avec Dragos. Malgré leurs caractères radicalement opposés, les deux jeunes gens se complètent admirablement bien. Iris envie la force de caractère et l'audace de son cadet, alors que Dragos admire la sagesse et la douceur de son aînée. En ce qui concerne son frère, Ezra, elle est probablement la seule qui soit parvenue à véritablement créer un lien avec lui. Etant particulièrement introvertie, le jeune homme ne se confie que très rarement à sa sœur. Elle a tendance à le protéger plus que les autres car elle ne supporte pas l'attitude que sa mère peut avoir envers lui. Miroslava qui pourtant se montre particulièrement aimante et affectueuse avec ses enfants, rejette assez violemment Ezra sans aucune explication apparente. Iris tente donc tant bien que mal de soulager la peine qu'il peut parfois ressentir face à ce rejet. Quant à sa petite sœur, Esperanza, leur relation a toujours été très tendue et n'est pas prête de s'arranger ! La jeune femme ne peut cacher son agacement face à l'attitude arrogante et railleuse d'Esperanza. Cette dernière ne se prive pas pour moquer le comportement plus réservé et enfantin que peut avoir Iris. Complètement différentes, elles ne sont jamais parvenues à se compléter. Leur relation risque fortement de virer à la guerre froide lorsque tous les secrets d'Esperanza éclateront au grand jour.



PETER BOWMANNRyan Gosling"Excusez-moi mademoiselle, quand est-ce que fut fondée Louisville ? " Peter connaissait parfaitement la réponse, là n'était pas la question ; il cherchait simplement par tous les moyens à entrer en contact avec la guide qui faisait visiter le musée à sa classe de collégiens. "En 1778, par le Colonel George Rogers Clark." Iris esquissa un sourire timide, elle ne comprenait pas très bien les intentions du professeur d'histoire mais se réjouissait de l'attention qu'il lui portait. Peter connaissait la guide du musée de la ville mais que de nom, après tout elle était la fille aînée du maire. Il se mordait les doigts de ne pas l'avoir rencontrée plus tôt. Il était fasciné par sa beauté et sa grâce naturelle, et malgré cet air enfantin qui faisait tout son charme, il sentait en elle quelque chose de plus mystérieux, plus sombre qui l'intriguait énormément. Au fil des différentes salles d'exposition, il continua à poser diverses questions dans le simple but de maintenir ce contact. N'importe qui d'autre aurait compris l'implicite de la situation mais Iris n'avait pas l'habitude d'être draguée ou de flirter, elle restait encore maladroite quant à ses relations avec les hommes. D'autant plus que la jeune femme connaissait la réputation du professeur Bowmann, celui d'un infatigable coureur de jupons, ce qui ne la rassurait guère. Pourtant elle ne pouvait nier l'attrait qu'exerçait ce jeune homme sur elle, cet air charmeur et sûr de lui faisait son effet. Tout semblait les opposer par leurs personnalités radicalement différentes, mais quelque part au milieu de toute cette confusion ils semblaient se retrouver. Finalement la visite s'acheva, Peter ne voulait pas lui livrer le discours habituel qui les fait toutes succomber et pour la première fois il était désemparé face à une femme. Iris quant à elle était retournée à l'entrée et s'apprêtait à accueillir un nouveau groupe, néanmoins elle espérait secrètement avoir des nouvelles de ce charmant professeur. Elle n'espérait pas en obtenir de si tôt, Peter prit son courage à deux mains et l'invita finalement à dîner le jour même. La soirée se déroula merveilleusement bien et beaucoup d'autres rendez-vous tous aussi agréables s'en suivirent. Rapidement une relation tendre et passionnée s'installa entre les deux jeunes gens. Iris vivait enfin le conte de fée dont elle rêvait, la chute sera d'autant plus rude lorsqu'elle découvrira le lourd passé que cache Peter. En effet, le jeune homme n'a jamais caché son attrait pour les femmes et assumait fièrement sa réputation de coureur de jupons, néanmoins il n'imaginait pas assumer des conséquences aussi lourdes. Il y a de cela 3 ans, il a eut une aventure avec une élève de son lycée qu'il a parvenu à maintenir secrète. Ce qu'il ignore c'est que non seulement cette jeune fille n'est autre que la petite sœur d'Iris, Esperanza Tempelton, mais qu'en plus cette dernière est tombée enceinte d'un petit garçon qu'elle a laissé dans un foyer pour orphelins. Après avoir mis fin à cette aventure, Peter pensait en avoir fini avec ces mensonges et cachotteries en tout genre mais quelle sera sa réaction quand il découvrira au dîner de rencontre avec la famille, qu'il est en couple avec la soeur de son ancienne amante ? Iris parviendra-t-elle à pardonner une histoire du passé ? Comment le jeune couple fera face à la découverte de ce fils caché ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 7:25



(c) mishmish

◭ Dragos Costel


Tempelton

→ libre → pris → réservé

⊱ Il est né à Sibiu, en Roumanie. Personne ne connait réellement sa date de naissance mais on peut toutefois affirmer qu'il a vu le jour un soir de décembre. Adopté alors qu'il était encore au sein, Dragos sitôt qu'on lui avoua ses origines, sombra dans une colère noire et depuis rejette sans cesse ses parents adoptifs pour l'avoir arraché à sa mère, seule et unique mère. C'est un jeune homme agressif, virulent, audacieux, insurgé, coriace et méthodique. Malgré son caractère de cochon, il a toujours su se faire aimer et admirer des autres, qu'il sait si bien dénigrer. Ses proches, comme sa famille ou Edward, son meilleur ami depuis l'enfance, savent qu'il suffit de rugir plus fort que lui pour qu'il redescende d'un cran et se laisse enfin l'opportunité d'avoir une discussion sérieuse et intelligente avec son interlocuteur. À la faculté, Dragos étudie les sciences politiques, afin de, plus tard, succéder à son père en tant que maire de Louisville. De plus, il fait partie de l'équipe des Cardinals, catégorie football américain. L'avatar est Dave Franco. Il fait partie du groupe Golden Fields.

Né à Sibiu, Roumanie, sa mère l'aurait vendu à madame Tempelton contre quelques sous, ayant déjà cinq enfants sur les bras et des tas de dettes à régler. Ce fut grâce à un regard que la soviétique et le nourrisson communiquèrent. Ce fut par ce même regard que l'idée d'embarquer ce garçon avec elle germa en l'esprit de Miroslava. Ainsi, Dragos grandit à Louisville, aux côtés de son meilleur ami, Edward Whitmore, lui aussi héritier d'une fortune colossale. C'était à l'époque un élève brillant, chaleureux, poli, grand orateur et chahuteur né ... jusqu'à ce qu'à 18 ans, les parents Tempelton décident d'avouer à Dragos ses véritables origines, pourquoi il était différent des autres enfants par instant. Ce fut cet élément déclencheur qui chamboula l'esprit de Dragos. Tout s'expliquait : les moqueries de ses camarades, son prénom tout sauf anglophone, le surnom que les autres lui donnait ... Désormais, il ne serait plus 'le gitan'. Il serait Dragos, un garçon endurci, qui attaque avant qu'on ne le fasse. Alors, tout bascula.
Devenu un jeune homme énigmatique et particulièrement féroce, Dragos est devenu le contraire de lui-même. Mauvais élève, rebelle de service, adulé par ces dames, il est passé de l'autre côté de la barrière. Aujourd'hui, il aboie autant qu'il mord, ce que tout le monde sait évidemment. Ayant rencontré Taima, une indienne qu'initialement il devait juste manipuler, Dragos s'est légèrement radouci, pour cause, il semblerait qu'il éprouve quelque chose pour cette nashahuk. Quant à Edward, prêt à passer la bague au doigt d'Evelyn Rosebury, manipulatrice redoutable qu'il est préférable de garder loin de soi le plus longtemps possible. Il semblerait donc que l'histoire de Dragos Costel Tempelton soit encore à écrire.




LES TEMPELTON ◭ → Dragos est un jeune homme méprisant ... et ce n'est pas avec sa famille qu'il changera sa façon d'être. Bien qu'il respecte amplement Augustus, chef de famille, il reste tout de même distant avec ce dernier, évitant toute conversation père-fils. Miroslava, elle, il préfère la détester. Cette vieille chouette dont il voit clairement le jeu, clairement et sûrement, Dragos n'arrive plus à se farcir un tel spécimen et change régulièrement de pièce lorsqu'elle partage la sienne. Pour Iris et bien, disons que cela dépend des jours et du moment car, lorsqu'elle colle aux basques de ses parents, Dragos ne la supporte pas mais, lorsqu'elle témoigne un peu d'autorité vis-à-vis d'autrui, cela peut aller. Ezra est pour Dragos un fantôme parfois sympathique et parfois ennuyeux. Rien de plus, rien de moins. Pour finir, Esperanza, insupportable gamine pourrie gâtée, mieux vaut aussi s'en tenir éloigné lorsqu'on s'appelle Dragos et qu'on ne peut la voir en peinture. Ainsi, vous l'aurez compris, les Tempelton et leur fils aîné, ça fait dix.



TAIMA CHOGANastrid bergès-frisbey → Depuis toujours, dans l'ombre de ses groupies les plus cocasses, Taima est amoureuse de Dragos, fils aîné de la nombreuse famille des Tempelton. Lui, un garçon populaire, meilleur ami du plus riche homme de tout Louisville et descendant du maire, elle, orpheline recueillie par une vieille couturière dans la réserve indienne des Nashahuk, survivant tant bien que mal aux regards et aux nombreuses tâches que par devoir de nashahuk elle se doit d'accomplir. Et pourtant, un jour, le destin les fient se heurter et de là naquit une amitié inébranlable et profonde, qui pourrait bientôt devenir une splendide histoire d'amour entre le riche héritier et l'orpheline aux revenus limités. Se voyant régulièrement, Dragos sait rester très flou vis-à-vis de ses sentiments mais Taima ne se décourage pas pour autant et sait que bientôt la donne changera.
Quoique, tout récemment encore, la brunette ait remarqué qu'Hakan paraissait plus serein, plus à son aise avec elle tandis que Dragos s'éloigne, évitant à tout prix de communiquer avec la jeune indienne qui ne supporte pas cette absence et décide donc d'errer non loin du manoir des Tempelton en attendant de coincer le jeune homme et de lui demander des comptes ainsi que des explications bien méritées. Alors, qu'adviendra t-il du couple en devenir 'Dragos et Taima' ? Dragos dévoilera t-il ce qu'il a sur le coeur et plus si besoin ? Taima finira t-elle par lâcher prise avec ce jeune homme trop peu romantique à son goût ? C'est ce que leurs retrouvailles révéleront surement.



EDWARD THOMAS WHITMOREalex pettyfer → Ce ne sont pas les querelles qui manquent entre les deux familles fondatrices, Tempelton et Whitmore, pour s'excuser la haine qu'elles associent à leur ennemie respective. Si les parents Whitmore eurent préférer prendre la fuite face aux Tempelton, Edward et sa soeur favoriseront aujourd'hui la lutte et l'inflexibilité face à ses importantes personnalités louisvilloises. Ainsi, amis intimes dès lors plus tendre enfance, Edward et Dragos, fils aîné des Tempelton, se retrouvent après de nombreuses années d'absence l'un pour l'autre sans avoir rien perdu de leur complicité et de leur formidable entente. Et même si pour entretenir une telle relation, les deux jeunes hommes se doivent de rester secrets alors, ils le feront, malgré les doutes et les messes basses qui circulent derrière leurs dos. Dragos ayant toujours été fasciné par la facilité d'Edward à obtenir ce qu'il convoite tandis que l'héritier Whitmore se passionne pour le caractère ainsi que le sarcasme de son déluré acolyte, les deux compères semblent partis pour une éternelle amitié. Toutefois, nos deux inséparables ont grandis et un nouvel obstacle à leur fraternité s'impose : les femmes. Une tout particulièrement. Evelyn L. Rosebury (Ashley Benson). Une diablesse dans un corps d'ange à laquelle Edward a trop vite succombé. Effectivement, il semblerait que le riche garçon ne sache pas vraiment à qui il compte passer la bague au doigt, contrairement à Dragos qui, lui, a sans cesse le droit au véritable visage de la fourbe pimbêche. Ainsi, l'heure est venue pour le jeune Tempelton de prendre les armes contre l'affreuse sorcière qui par on ne sait quel infecte filtre apprivoise son ami d'enfance. Alors, qui d'Evelyn, l'escamoteuse habilement camouflée, ou de Dragos, l'ami fidèle et dévoué prêt à tout pour extirper Edward des griffes de sa pécore, l'emportera en somme ?




Dernière édition par Ogima le Sam 30 Juin - 7:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 7:25



(c) rose

◭ Ezra Zeus


Tempelton

libre → pris → réservé

⊱ Ezra Zeus Tempelton est né le vingt-cinq décembre mille neuf cent quatre-vingt onze à Louisville. Agé de vingt-et-un, le fils légitime d’Augustus Tempelton est aujourd’hui un savant érudit étudiant en littérature étrangère. Intelligent, patient, silencieux et discret, Ezra est la pâle copie de son géniteur. Sa mère, elle, la vraie, reste tout un mystère à son égard. L’étudiant en Littérature, passionné par la lecture et la peinture, trouve souvent refuge dans la bibliothèque de son père ou le long des sentiers boisés pour chercher l’inspiration qui l’aidera à composer de nouvelles chansons. Parolier à son compte, le chanteur du groupe Drive Fast est quelqu’un de touchant, d’hypnotique qui relève de l’énigme la plus insondable. Le jeune homme et son père ne se parlent pas souvent, Miroslava, sa belle-mère ne le porte vraiment pas dans son cœur, tant elle est blessée de savoir que le garçon est né pendant qu’elle errait ici et là, à la quête de nouveau bambins pour son armée. Ezra se sent de trop dans cette famille qu’il juge négativement ; il n’y qu’Iris qu’il apprécie à sa juste valeur. Sans doute cela est-il lié à leur passion commune pour l’histoire, la lecture et les arts ? Ou bien à leur caractère équivoque ? Le jeune homme vit désormais à la Golden Moutain avec les siens, et souvent, on le compare à Jackson Rathbone. Il appartient au groupe très sélecte des ‘Golden Fields’.

♩ Fils légitime d’Augustus Tempelton avec une femme qui aujourd’hui refuse clairement d’avoir affaire à ce dernier et à lui, Ezra a toujours souffert de l’absence de cette mère qu’il n’a pas su retrouver en Miroslava, sa belle-mère. Le jeune homme jouerait presque une scène de Cosette avec la russe qui le méprise tant ; quand il était plus jeune, la matriarche ne se privait pas de le réprimander sévèrement pour des fautes qu’il n’avait pas commises. C’étaient les œuvres de Dragos. Le seul et unique enfant qu’elle choie et considère comme son vrai fils.
♩ Rejeté par tous les enfants du clan, et par son père même, Ezra, enfant précoce, a toujours gardé le silence sur ses peines et ses absences. Passionné par la lecture, la musique, l’opéra et la peinture, le jeune homme cherche à exprimer toute sa rage et toute sa peine à travers ces passions. C’est un brillant étudiant en littérature étrangère. Le meilleur de toute sa promotion.
♩ Le mystérieux chanteur du mythique groupe Drive Fast cherche à présent à briser cette image lisse qui lui colle depuis trop longtemps à la peau. Il en a assez de passer pour le dandy bourgeois, silencieux, maniéré. Il ne veut pas être la pâle copie de son géniteur ! Pourtant, la vérité est là, et malgré toutes ses prouesses, le jeune Ezra est sans cesse associé à l’image de son paternel, féru de lecture, passionné d’histoire et d’art.
♩ C’est vers l’âge de seize ans que le chanteur découvrit son penchant pour les hommes en sortant des vestiaires du lycée. Très confus par rapport à la situation et à ce secret qu’il porte difficilement sur ses frêles épaules, Ezra a décidé de le renier au plus profond de lui. Ainsi, quelques jours plus tard, le brun a entreprit de s’abandonner aux joies qu’offraient une maison close en ville, mais en voyant une des prostituées se dénudant, il n’a pas pu tenir et s’est enfui à grandes enjambées. Désormais persuadé de son addiction pour la gent masculine, le fils Tempelton fait son possible pour garder son secret. Cependant, la rencontre avec le camé Matthew Wade Clark (Luke Grimes) n’arrange en rien. Le dévergondé Matthew aurait titillé l’intérêt du silencieux Ezra ; ils auraient échangé bien plus qu’un baiser suite à l’un de leurs concerts en ville. Les deux sont aujourd’hui assez gênés par rapport à la situation et préfèrent faire fi de cet instant pour continuer à mener le groupe sur les railles. Surtout que Davon Clark(Ben Barnes) veille au grain.
♩ Ezra Tempelton semble également en proie à une amourette nouvellement née d’une rencontre avec Ethan Tyler Clark (Paul Wesley). Les deux intellos de l’université de Louisville sont amis. Mais le hic c’est que sa sœur adoptive, Esperanza Bianca Tempelton se soit immiscée dans leur duo, ce qui n’est pas vraiment au goût du fils légitime d’Augustus. Mais le garçon tient en sa possession un argument de taille qui pourra un jour ou l’autre lui être utile afin de contrer la menace espagnole ; il sait pour son enfant. Il l’a même soutenue et aidée à passer ce mauvais cap. Le frère sera-t-il capable d’utiliser cet argument contre sa sœur afin de garder jalousement Ethan pour lui seul ? Ezra trouvera-t-il un jour la force de confier son secret aux siens ? Son père l’acceptera-t-il un jour avec ou sans son secret de révélé ? Et Miroslava ? Continuera-t-elle à le maltraiter et à le mépriser avec autant de violence ?




LES TEMPELTON ◭ → Ezra a bien eu du mal à s'intégrer à son arrivée dans cette famille déjà si unie. Le jeune homme cache beaucoup trop de secrets pour pouvoir réellement créer des liens sincères et honnêtes avec les membres de cette famille si particulière. D'abord il diffère des autres enfants Tempelton par son statut, ce n'est pas un enfant adopté mais un enfant naturel né hors mariage et seul les parents sont au courant de cette variation. En effet, il est le fruit d'une aventure d'Augustus avec sa propre mère dont il n'a jamais eu aucune nouvelle. Cette étiquette est lourde à porter car Ezra doit subir les foudres de Miroslava, blessée dans son orgueil d'avoir dans sa maison un enfant naturel alors que la fardeau de la stérilité lui pèse lourd sur le cœur depuis toutes ces années. Bien que le jeune homme compatisse avec la frustration de sa belle-mère, il souffre beaucoup de ce rejet et n'aspire qu'à faire partie de la famille pour être sur un pied d'égalité avec tous les autres membres. Il s'entend bien avec sa sœur aînée, Iris, c'est la seule avec laquelle il a réussit à établir un vrai lien même si il ne s'ouvre que très rarement à elle, le simple fait de la savoir à ses côtés lui fait déjà un bien fou. Il a des conversations occasionnelles avec Dragos qui reste toujours très futiles et banales, car Ezra se méfie de son frère qu'il trouve un peu véhément et caractériel à son goût. Quant à Esperanza, bien malgré lui il partage un lourd secret avec elle qui vient s'ajouter à sa liste déjà bien longue. En effet, ce qui peut expliquer la distance qui s'observe parfois entre lui et sa famille c'est qu'il leur cache sa véritable identité. Ce dernier cache son homosexualité à l'ensemble des Tempelton, sauf que dans une famille aussi nombreuse et curieuse combien de temps parviendra-t-il encore à garder le secret ?




ETHAN TYLER CLARKpaul wesley → Le soleil couvrait de ses rayons dorés tout le campus ; assis calmement sur un banc, Ezra s’abandonnait à la lecture attentive d’un roman relatant l’histoire d’un dandy anglais qui ressentait une vive affection pour les hommes de son rang. Cette histoire faisait écho à sa vie. A sa situation réelle et au combat régissant son for intérieur. « Tu lis quoi ? » intervint une voix claire. Ezra la reconnaissait entre mille. Les yeux brillant, le garçon abaissa son roman pour en désigner la page à Ethan. L’érudit avec lequel il partageait des cours en commun s’installa à ses côtés, tout sourire. « Pas mal, comme histoire. Un peu à l’eau de rose sans doute, mais je la trouve fort charmante ! » avança Ethan en tapotant l’épaule de son camarade. Cet attouchement eut le pouvoir de faire frémir Ezra, dont l’œil brillait à mesure que son complice s’approchait de lui. « Il faut toujours un peu d’eau de rose pour ravir certaines œuvres. » Confia l’érudit en passant sa main dans ses cheveux. Ethan lui adressa un sourire lorsque soudainement, une ombre entacha l’horizon, et pas des moindres. Esperanza, elle, toujours elle ! instinctivement, Ezra serra les poings en dévisageant sa sœur adoptive. « Salut les garçons, je me disais vu qu’il fait chaud, on devrait aller à la piscine Ethan ! » La brune incendiaire se glissa près du concerné qui lâcha aussitôt Tempelton pour sa cadette. Amer, le musicien de Drive Fast se releva précipitamment. « Attends, où tu vas Ez’ ? » Le jeune homme inclina la tête vers Ethan qui le regardait avec intérêt, assez déçu de voir son ami le quitter aussitôt. « Au parc. Je dois finir de lire ce livre ! L’eau de rose me plait plus qu’autre chose ! » décréta-t-il amèrement. Ethan sourcilla, intrigué par le changement de comportement de son camarade de classe tandis qu’Esperanza lui adressa un sourire moqueur et fier. La ténébreuse andalouse se doutait-elle de quelque chose ? Ou faisait-elle simplement ça parce que c’était une chienne en chaleur comme le pensait très crument son aîné ? Il disparut le long de l’allée éclairée par les rayons ardents du soleil. Il regardait ici et là, discrètement. Il pensait encore à Ethan, à cette proximité. Puis à Espé qui avait tout gâché, comme toujours ! Il détestait les voir ensemble ! Il détestait toutes ses filles qui tournaient autour d’Ethan. Mais sa sœur…C’était le comble du comble. Souvent il rêvait de dire à Ethan à quel point la brune était une fille facile, il voulait lui parler de l’enfant qu’elle avait eu en lui assurant qu’elle n’était pas taillée à sa mesure. Lui, l’était. Il lui sera dévoué. Mais comment lui dire une telle chose alors que lui-même ne se sentait pas capable de tenir en bouche un tel discours ? Le garçon prit place sous un chêne, comme il le faisait tout le temps ; ses doigts se baladèrent sur le papier légèrement écorné, alors qu’une larme lui échappa. Il se pinça la lèvre lorsque tout à coup, on le héla d’une voix chaude et forte. « Ez’ tu es rapide bon sang, je te cherchais depuis tout à l’heure ! » Sous le soleil, la silhouette sculptée de l’étudiant en sciences fit une fois de plus frémir le jeune Tempelton. Il balança son sac à dos à ses côtés et appuya également son dos contre le tronc. « Tu n’es pas allé nager avec Esperanza ? » Ezra sentit le sang lui monter aux tempes. « Non, j’avais pas envie. Mais dis moi qu’est-ce que tu as Ez’ ? Ces derniers temps je te sens un peu distant…Ca va t’es sûr ? » Tempelton ne sut quoi répondre. Ethan avait l’air sincère, il se faisait du souci pour son ami. « Trop compliqué et long à expliquer, désolé. » Aussitôt, Ezra se redressa et attrapa ses affaires ; d’une démarche pressée, le jeune homme se retrouva à l’extrémité du bosquet, son regard errant sur le lac bleu. « Mais Ez ! » s’écria Ethan qui vint à la rattraper. Il le retint par le bras. Leurs yeux se rencontrèrent. « On est potes pas vrai ? Tu sais que tu peux tout me dire. T’es comme un frère pour moi. Ezra, qu’est-ce qui se passe ? C’est moi ? J’ai dit ou j’ai fait quelque chose qu’il ne fallait pas ?! Désolé. Je ne voulais pas te blesser. » Le Tempelton aurait voulu lui dire toute la vérité à cet instant, le cadre collait bien à de telles confessions, le vent léger, parfumé par les roses, l’herbe haute sur laquelle le soleil projetait ses dernières ombres. « Non, j’ai eu une mauvaise note et je me suis chamaillé avec mon père. » Le soulagement illumina les prunelles du sportif. « Je suis désolé pour toi. Si tu veux on peut se voir ce soir et bosser un peu ensemble ? Je suis convaincu qu’on réussira à régler cet incident de parcours ! » Il sourit. « Merci, je…Je vais voir. » Les deux jeunes hommes enchainèrent leurs pas le long du sentier de terre battue. Ezra a des sentiments pour Ethan, il en est convaincu, mais il est persuadé que le jeune sportif le considère simplement comme un ami. Cela est-il le cas ? Apparemment oui…Mais qui sait, les choses peuvent changer, surtout si Esperanza s’éloigne de leur route déjà assez bien ombrageuse ainsi.




LONAN KURUKmarlon teixeira → C’est par une chaude journée d’été qu’Ezra et Lonan se sont rencontrés. Le lit de la rivière grondait ; l’eau bleue semblait bien agitée, mais cela ne dérangeait pas la lecture du fils Tempelton. Assis à l’ombre d’un grand chêne, il s’intéressait encore à cet auteur scandinave dont la plume attisait toute sa jalousie ; tout à coup, le jeune homme entendit comme une explosion. Quelques gouttes d’eau atterrirent sur lui. Il releva la tête et vit une silhouette plongée dans l’eau. Il plissa les yeux et remarqua le visage d’un homme qui avait à peu près son âge. Un peu plus âgé sans doute. Lonan sortit de l’eau et se retrouva nez à nez avec cet inconnu dont il avait dérangé la paisible lecture. « Désolé. » Dit l’amérindien en constatant l’air pâle du jeune lecteur. Ce dernier ne répondit pas. La froideur et le silence dont il fit preuve intriguèrent le jeune Lonan, peu habitué à de tels comportements. Il attrapa son t-shirt et l’enfila. Prêt à partir, l’amérindien fut arrêté dans sa course par la voix rauque du mystérieux lecteur. « Ce n’est rien. » Quelques mots froidement dits. « De toute façon, je l’ai déjà lu trois fois. » Ajouta son interlocuteur. Lonan tourna le dos et fixa la couverture flétrie du vieux roman. « Attends, je connais ce bouquin. Je l’ai également lu. Mais ce n’est pas le meilleur de Waldau. » confia-t-il. Cela eut le don de réanimer Ezra. Rares étaient les lecteurs de Waldau. C’était un écrivain obscur, torturé. « C’est vrai, lequel tu préfères ? » C’est ainsi que leur conversation et leur amitié débutèrent. Lonan et Erza s’apprécient vraiment. En plus de la lecture, ils ont beaucoup de points en commun ; tous deux aiment bien la musique, la nature et semblent avoir les mêmes préoccupations. Bien qu’il soit le fils Tempelton, Ezra est bien différent de ce dernier ce qui semble ravir Lonan ; les deux hommes croient en l’influence de la légende et prêtent un maigre intérêt aux rumeurs. Ils savent que leur amitié est très controversée, mais ils s’en fichent. Qu’en serait-il le jour où Lonan apprendra qu’Erza s’est servi de lui pour en découvrir davantage sur les Nashahuk et sur le descendant potentiel d’Ohanzee ? Le reste de leur histoire reste désormais à écrire…




LES DRIVE FASTben barnes, luke grimes → ♭ Le groupe Drive Fast, ce groupe qui lui donne encore l'impression d'exister, un peu comme pour Matthew et Davon aussi. Considérant les 'Drive Fast' comme étant un moyen pour lui d’exprimer tous ses sentiments trop refoulés, Ezra prend un véritable plaisir à composer les paroles et à les interpréter sur scène. Le parolier endiablé du groupe y consacre beaucoup de son temps afin que leur carrière décolle et qu'ils retrouvent la célébrité qui leur est dûe. L’historique de Drive Fast est des plus glorieux ; à l’époque Isabel-Mary Clark, son amant de batteur et son cadet Davon Clark formaient un groupe de rock dont l’esprit libertin a fasciné et inspiré plusieurs jeunes. C’est cet esprit qu’Ezra recherche à travers ses compositions ; du bon vieux rock qui lui permet de sortir tant de cette image lisse que son père a taillée pour lui. L’érudit des Tempelton apporte sa touche personnelle au groupe. Chanteur à la voix envoutante, il est très apprécié par ses deux partenaires. Notamment par Matthew qui Mathew se serait porté garant vis-à-vis de son oncle de toute l’importance du fils Tempelton au sein du groupe. Il semblerait bien que le jeune guitariste soit tombé sous le charme de ce garçon réservé, cultivé et hypnotique. Même si Mathew a connaissance de l'homosexualité d'Ezra, il n'ose tout de même pas dévoiler ses sentiments à ce dernier, de peur de sa réaction et de celle de son oncle. Mais il espère qu'un jour, il trouva le courage de le lui annoncer et d'avoir la chance que la réponse à sa question soit positive. Davon Clark quant à lui, ne porte pas d’intérêt particulier à l’égard du jeune bourgoeis ; il le considère comme un fils à papa mal huilé qui ne connait rien à l’essence même du rock. En dépit de tous les efforts du chanteur, Davon n’arrive toujours pas à l’apprécier à sa juste valeur. Il trouve qu’il y a quelque chose en lui qui sonne faux ! En attendant, pour se faire accepter par le rockeur, Erza lui file de temps en temps quelques billets, comme s’il payait cher sa place pour être un membre des Drive Fast tout en restant proche de son ami Matthew.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   Sam 30 Juin - 7:26



(c) charney

◭ Esperanza Bianca


Tempelton

→ libre → prise → réservée

⊱ Née le trente juillet mille neuf cent quatre-vingt douze dans une province isolée d’Andalousie, non loin de Séville, Esperanza Bianca a toujours mené une existence débonnaire en dépit du milieu austère dont elle est originaire. En effet, son père était le pasteur du petit village sévillan et a toujours mené une politique des plus sévères au sein de sa propre famille grande de sept enfants. Cependant l’alcoolisme a fait bien des ravages obligeant cet homme de foi à se montrer souvent violent avec les siens ; souriant le matin à l’office, il changeait de visage une fois la nuit tombée, devenant un démon odieux et sans cœur. En voyant la misère de son monde, l’avant dernière de la famille De Cruz apprit très jeune le sens des responsabilités et du devoir envers les siens. Les valeurs qui lui furent inculquées de respect, de loyauté et de pureté ne sont plus qu’un mauvais souvenir aujourd’hui. Adoptée vers l’âge de onze ans par Miroslava Tempelton et son époux, Esperanza a troqué sa tenue de chaste pour un apparat plus léger. Le changement fut radical ; passant de la petite sainte nitouche à la jeune fille dévergondée, fière, hautaine, boute-en-train, grande amatrice de tous les plaisirs de la chair.Agée de vingt-ans, la manipulatrice et arrogante croqueuse d’hommes est ravie d’afficher aux yeux de tout le monde son tableau de chasse copieusement garni. Et c'est à l'université qu'elle compte le plus de cibles visées; souvent ses aventures l'empêchent de mener à terme ses études en lettres modernes espagnoles. Ténébreuse, la cheerleader mesquine au tempérament de feu a complètement fait table rase du passé pour se focaliser sur son présent. Mais cela est-il vrai que l'on puisse rebâtir une vie en oubliant les fondations de l'ancienne? Bianca fait croire à tout le monde que oui, mais des séquelles demeurent; en effet, la brune entretient des liens pour le moins cordiaux avec les Tempelton, mais sans plus. Elle a été dégoûtée par la famille à cause des siens à Séville ; cela explique sans doute le fait qu’on la voit si peu souvent au manoir Tempelton ou aux réunions familiales. Elle ressemblerait à s’y méprendre à Nina Dobrev, appartenant au groupe des « Golden Fields ».

✭ Agée de vingt-ans, la sévillane de feu est née en Espagne. Son fief natal ne lui manque pas du tout, car aujourd’hui, elle s’est parfaitement adaptée à son milieu américain dont elle apprécie toute la richesse. Pousse sauvage qu’il a fallu dompter à un moment, Esperanza n’a pas toujours été si dynamique et endiablée ; son enfance fut marquée par la violence de son père, pasteur du village, qui retrouvait le réconfort réel non pas en feuilletant les saintes pages de la Bible, mais plus auprès de l’alcool. Le silence s’imposa alors à elle durant de nombreuses années de douleur. C’est de lui qu’Esperanza hérite ce côté dément la brutalité ayant toujours régit sa vie ! Son père battant sa mère et abusant d’une de ses sœurs, Sofia une fois la nuit tombée. Le pasteur de la ville était un démon en habit de sacro-saint alors qu’il n’en était rien.
✭ Fort heureusement pour elle, la jeune espagnole charma Miroslava Tempelton qui serait venue en famille passer quelques jours à Séville. L’exubérante matriarche aurait été fascinée par l’ambivalence de la jeune fille tantôt silencieuse et souriante, tantôt endiablée comme une démone sans foi ni loi. Sans scrupule, la femme aux serpents effraya le pasteur de la ville dont elle avait vu dans le regard, tout le vice ; elle le priva sans gêne de sa cadette.
✭ La jeune enfant d’onze ans pleura toutes les larmes de son corps. Comment pouvait-on l’arracher aussi violemment de chez elle ? Comment son père l’avait-il laissée partir ? et sa mère ? Qu’adviendra-t-il de sa sœur Sofia dont elle avait toujours été très proche ? Elle ne sera plus là pour la protéger, la soutenir. Petit à petit, Esperanza s’habitua à son existence au solde des Tempelton ; elle ne parlait pas beaucoup, mais appréciait la richesse qu’ils déployaient pour la ravir, elle petite dernière de cette grande famille. Ses affinités avec ces derniers sont limitées à un ‘bonjour’, ‘bonsoir’. Elle n’apprécie pas du tout Miroslava, sa mère d’adoption, et encore moins les enfants Tempelton. Elle se méfie beaucoup de son père d’adoption, Augustus qui l’effraye plus qu’autre chose. En effet, son éducation liée aux percepts de la Bible qui malgré tout, sont fortement ancrés en elle, la fait réagir avec virulence à chaque fois qu’elle se trouve en présence de ses parents adoptifs. Souvent l’espagnole les pense habités par le Diable.
✭ Etudiante à l’université de Louisville en deuxième année de Lettres Modernes Espagnoles, la jeune linguiste ne trouve pas vraiment le temps aux études, tant elle est occupée à garnir de noms supplémentaires son tableau de chasse, cependant, l’excellence marque d’un trait net son parcours scolaire à Louisville. Elle est douée en espagnol, soit sa langue natale. Ses résultats au primaire ont toujours été bons et son entrée à l’université fut couronnée de succès ; elle fut de suite mise en tête de l’équipe de cheerleading. Populaire, appréciée et crainte, Esperanza impose fermement sa loi dans son équipe qu’elle mène à la baguette.
✭ Maintes ont été ses aventures et histoires d’un soir ; la jeune femme trouve un malin plaisir, vicieux même, à s’abandonner à de vulgaires inconnus et à l’alcool. Le nectar ambré lui permet d’oublier d’où elle vient. Elle sait que malgré toutes ses tentatives de changement, jamais elle ne pourra escamoter ce pan du passé qui la hante jour et nuit. Esperanza se montre forte et ferme en apparence, mais cette carapace de femme fatale cache un cœur endolori qui ne demande qu’à battre pour le bonheur. Sans doute celui-ci sera-t-il offert par Ethan Tyler Clark (Paul Wesley) ? Ou bien par l’enfant qu’elle a eu avec son professeur d’histoire, le séduisant Peter Bowmann (Ryan Golsing) ? D’ailleurs quelle sera sa réaction en voyant son ex en compagnie de son aînée Iris (Emma Stone) ?
✭ D’ailleurs cette grossesse non désirée marqua un tournant véritable dans la vie de l’andalouse à l'âge de dix-sept ans ; elle voulut avorter, mais une part en elle, encore très marquée par la chrétienté que son père lui avait durement enseignée, l’empêcha de priver un être innocent d’une existence. Ainsi, pendant près de neuf mois, l’espagnole disparut du manoir Tempelton expliquant à ses parents, frères et sœur qu’elle avait une compétition de cheerleading à Los Angeles. Seulement Ezra n'était pas aussi incrédule. Elle dut donc lui confier la vérité lui faisant promettre de garder le silence. Mais ce, jusqu'à quand? Ce fut par une ardente et infernale nuit d’été qu’elle donna naissance à un garçon qu’elle abandonna dans un couvant. Aujourd’hui, l’andalouse se sent marquée par l’absence de cet enfant ; elle veut savoir ce qu’il est devenu, elle veut le prendre dans ses bras…Lui offrir l’enfance qu’elle n’a jamais eue. Cependant, elle se retient, par peur, par lâcheté, par frayeur de voir en lui un jour, un peu d’elle et de sa folie. Celle dont elle a hérité de son père De Cruz.




LES TEMPELTON ◭ → Sa famille d’adoption. Esperanza ne les a jamais vraiment aimés. D’ailleurs jusqu’à présent beaucoup de questions la hantent et l’empêchent souvent de trouver le repos une fois la nuit tombée ; pourquoi elle ? Pourquoi son père l’a-t-il laissée aux mains d’inconnus ? Et sa mère, pourquoi n’a-t-elle pas réagi ? Tant de pourquoi qui laissent amère la jeune femme. Adoptée à l’âge d’onze ans par les Tempelton, Esperanza a grandi à leurs côtés sans vraiment se délecter de toute la tendresse que le clan lui a offert ; elle ce qu’elle aimait et ce qu’elle aime encore, c’est leur argent. Le confort qu’offre leur grand manoir, et ce, même souvent, l’espagnole est assez effrayée par les ombres fantastiques qui décorent les murs une fois la nuit tombée. En effet, elle juge le manoir trop étrange, les Tempelton trop dingues ; elle pense même que le Diable porte les doux traits de son père adoptif. Peu amène de partager quoique ce soit avec les Tempelton, Esperanza est souvent hors du manoir, à errer ici et là jusqu’au bout de la nuit, avec des hommes et des femmes dont l’identité lui reste souvent inconnue. Elle s’en fiche. Du moment qu’elle s’amuse et qu’elle oublie le tourment qui hante son cœur et ses pensées. C’est à chaque fois un pincement au cœur pour qu’elle que de rentrer au manoir ; une vraie douleur qui la bloque souvent pendant des heures devant le perron ou dans le jardin. Elle exècre sa famille adoptive, leurs oiseaux, leurs chiens et chats, leurs serpents et toute leur frivolité exubérante qui la couvre de honte à chaque fois qu’elle sort en leur compagnie. Iris son aînée est sans doute celle qu’elle apprécie le moins. Les deux jeunes femmes sont le jour et la nuit. Esperanza ricane face à la naïveté de la rousse qu’elle trouve trop fausse, trop fleur bleue. Par rapport à Dragos et Ezra, elle ne prête aucune confiance en eux. Elle juge l’un trop niais et l’autre trop stupide. Cependant, la ténébreuse andalouse ne peut s’empêcher de faire exprès d’être gentille et bienveillante avec Ezra car ce dernier est au courant de son honteux secret. Miroslva est sans doute celle qu’elle aime le moins, tout comme Augustus avec qui, elle joue l’hypocrite. La brune ténébreuse ne se doute pas un instant que son aîné, Ezra est sous le charme du même homme qu’elle ; Ethan Tyler Clark (Paul Wesley) avec lequel elle adore jouer. Elle ne sait pas non plus que prochainement sa rencontre avec le compagnon d’Iris sera déterminante. Le séduisant professeur d’histoire Peter Bowmann qui lui a offert un cadeau précieux ; un enfant. Un garçon qu’elle s’est résolue à abandonner à la naissance par lâcheté et par peur. Esperanza ne se doute pas non plus de toute l’ampleur de sa famille adoptive qui serait prête à bien des concessions et sacrifices pour absoudre la noire tache de la malédiction. Heureusement pour elle, la ténébreuse est complètement en dehors de ce business qu’elle juge foireux ; elle prie Dieu et tous les Saints pour qu’un jour, sa vie retrouve une quelconque forme de normalité, même si elle est convaincue que cela n’arrivera jamais. Elle a trop pêché pour espérer effleurer le bonheur !




ETHAN TYLER CLARKpaul wesley →À la faculté, elle est sûrement la garce sans foi ni loi qui sait obtenir ce qu'elle convoite par tous les moyens nécessaires. Lui, l'intellectuel, sportif, homme parfait qui fait l'objet des plus intimes fantasmes de ces demoiselles. Ainsi, Esperanza se plait à jouer avec une pareille proie, qui, en ce qui le concerne, se prête volontiers au jeu, quitte à en ressortir à ne jamais pouvoir s'en sortir. Plus d'une fois, nos deux jeunes gens ont flirtés, échangés de malicieux regards. Avec elle, Ethan ne s'ennuie jamais et en viendrait presque à l'aimer tant elle le fascine. Toutefois, il n'ose pas tellement se l'avouer, de peur que la peste le rejette aussitôt et lui brise le coeur une bonne fois pour toute. Non, non, non. Au lieu de cela, Ethan et Esperanza continuent leur petit jeu, en allant toujours plus loin, toujours plus aventureux. Il se pourrait bien que les deux étudiants finissent par s'enticher définitivement l'un de l'autre et que la petite dernière du clan Tempelton trouve son bonheur dans les bras d'Ethan Clark, arrêtant enfin de jouer les croqueuses d'hommes à longueur de temps.



PETER BOWMANNryan gosling → Le séduisant professeur d’histoire ; Peter Bowmann. Toutes les étudiantes sont fascinées par cet homme ravissant, cultivé, beau-parleur, bref, le mari idéal. C’est dans ce piège que la jeune Esperanza, alors âgée de seize ans tomba. Son enseignant semblait bien charmé par l’accent de la brunette et lui proposa à plusieurs reprises des cours de soutien afin de l’aider à s’améliorer en histoire, mais pas que. Très vite, la ténébreuse mit l’accent sur les cours, les transformant en partie de jambes en l’air. Esperanza est quelqu’un qui n’a pas honte, qui s’assume pleinement et qui n’a vraiment pas peur de passer pour une garce, car telle est sa réputation depuis le collège et elle l’assume totalement, fièrement même. Face à l’entreprenante adolescente, le professeur d’histoire dont la réputation de tombeur n’est plus à faire, vit le piège qu’il avait déclenché se refermer sur lui. C’est ainsi que pendant toute l’année scolaire, l’enseignant et son élève entretinrent une relation secrète et ardente qui se terminera brusquement avec les vacances d’été. Bowmann devait se rendre en Croatie pour un séminaire important. Il décida d’arrêter les frais. Une telle liaison pouvait lui coûter sa carrière, c’en était trop ! Esperanza fut blessée et pleura toutes les larmes de son corps lorsque son enseignant la laissa tomber. L’été passa. Elle se contenta d’autres proies pêchées ici et là en attendant le début de l’année scolaire ; la brune tenait un plan infaillible pour reprendre dans ses filets Peter. Un an plus tard, Esperanza parvint à mettre en place son plan ; elle n’était plus dans la classe de Peter, mais elle le voyait de temps en temps et s’amusait à titiller son intérêt avec ses regards langoureux et ses signes qui ne trompent pas. Ils se retrouvèrent à une soirée organisée par le lycée et là, elle obtint satisfaction. Hélas, l’adolescente âgée de dix-sept ans désormais regretta bien vite son comportement lorsqu’elle apprit qu’elle était enceinte seulement quelques semaines après. D’ailleurs sa grossesse non désirée ne resta pas secrète bien longtemps ; Ezra Tempelton, son aîné l’entendit pleurer dans sa chambre et vint à elle pour comprendre ce qui se passait. D’abord méfiante, Esperanza prétexta une mauvaise note et une rupture difficile avec l’un de ses amants, mais le garçon silencieux et curieux, n’était pas aussi naïf qu’il en avait l’air. Il remarqua le test de grossesse sur le bureau. Ainsi prise de court, l’espagnole dut se justifier à son égard, lui expliquant de A à Z toute la situation. Elle se dévoila ainsi un peu plus à lui, ce qui renforça le temps d’une soirée leurs liens. Ezra lui promit de garder le secret et de l’aider à garder l’enfant. Bowmann de son côté apprit que tardivement la longue absence injustifiée de la cheerleader, mais il n’y prêta aucun intérêt, trop occupé par ses cours et par les nouvelles étudiantes qui le charmaient. Un jour, il rencontra Iris Simone Tempelton au musée et tout de suite, le coup de cœur ! La douceur et la tendresse de la jeune femme contrastent bien avec le tempérament de feu de l’espagnole ce qui font entre elles bien des tensions. D’ailleurs quelle sera la réaction d’Esperanza en voyant son aînée avec Peter ? Quel sera le comportement de celui-ci en retrouvant son ex à un dîner familial chez les Tempelton ? Et Ezra, gardera-t-il le secret en voyant sa sœur adoptive se lançant dans un jeu avec l’homme auquel il tient, Ethan Tyler Clark (Paul Wesley) ? Comment réagira Bowmann en apprenant qu’Esperanza lui a donné un enfant ? Et Iris dans l’affaire ? Acceptera-t-elle de pardonner son amant et sa sœur ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.   

Revenir en haut Aller en bas
 

TEMPELTON ➴ history has cots a lot of men their lives and a lot of disciples their reason.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Best Motoring - Racing History
» Kawasaki History
» suite n2 history nombres de titres par nations!!
» Renault 5 Sport History AVIGNON
» Video de The History of Land Rover

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAND OF TOMORROW ➴ :: STOP AT THE TOWN HALL ➴ :: We're only several miles from the sun :: les anciens de Louisville-