Partagez | 
 

 LA SECTE ➴ pour bien interpréter les signes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

▶ TEXTOS ENVOYES : 123
▶ STATUT CIVIL : .
▶ AVATAR : .

❝ ALL ABOUT ME ❞
∆ tu crois en la légende? :
∆ un petit secret? :
∆ mon carnet d'adresses:

MessageSujet: LA SECTE ➴ pour bien interpréter les signes.   Mer 27 Juin - 7:52



    la secte ⚡

Quel est son but ? De qui est-elle composée ? Où est-elle ? Comment y entrer ? Quelles sont ses activités ?
Le but varie selon les personnes ; l’une ou les familles fondatrices, l’ayant peut-être reprise –selon la rumeur- chercheraient peut-être à détruire le ou la descendant(e) –Taima Chogan (signifie Fracas du Tonnerre) ft Astrid Bergès-Frisbey- d’Ohanzee afin de rompre une bonne fois pour toute la malédiction qui leur pourrit l’existence. Selon la légende, en poignardant en plein cœur le ou la descendant(e) du shaman et en lui arrachant par la suite ce dernier afin de le donner aux flammes –une sorte de rituel shamanique terrible-, la malédiction sera rompue. Les autres adhérents, sont des fidèles, et espèrent voir en le ou la nouvel(le) Ohanzee, la résurrection de leur Dieu Tonnerre, un prophète qui guidera l’Humanité vers un renouveau, une vie meilleure. Ils pensent en effet que le ou la descendant(e) d’Ohanzee pourra ‘gentiment’ les libérer de la malédiction sans que le sang innocent ne coule. Certains pensent que cette révolution doit au contraire, se faire dans le sang et se rallient aux idées présumées d’une ou des familles fondatrices et des autres dirigeants qui veulent détruire l’indien ou l’indienne; il faut tuer le descendant pour accéder à une vie meilleure ! Tous ces gens sont comme vous et moi, des gens simples, sans histoire qui croient dur comme fer en le pouvoir de la malédiction; il peut s’agir de votre voisin, de votre père, mère, de votre amie la plus chère, de votre grand-mère, ou même de votre oncle. Les tempêtes, les mystères et les fléaux qui ont marqué le relief de Louisville les ont ainsi convaincus de se rallier secrètement à cet ordre. La secte régit les bas fonds de la ville. Il semblerait que très tard le soir, minuit passé, on entende des chants d’une religiosité curieuse résonnant dans les ruelles enténébrées. Quelques monuments habillant les rues de Louisville semblent posséder en leur architecture les réponses à nos questions au sujet de cet ordre obscur. Les constructions de ce style ornent bien des bâtiments classés d’ailleurs au patrimoine historique de la ville. Les chefs de la secte sont-ils des français ? Il semblerait bien qu’en creusant un peu, la France ait eu une importance majeure en plein cœur de Louisville, dont le nom est d’ailleurs tout à la gloire du Roi Louis XVI, alias le Roi Bourbon, chose que ne contestera pas Monsieur Carlton qui s’occupe de l’entreprise vendant cet alcool ambré. Les chefs sont-ils des Nashahuk ? La rumeur court en affirmant qu’il se pourrait que les indiens aspirent à reprendre le pouvoir par le biais de cette secte. Ou bien s’agirait-il d’une des familles fondatrices ? Peut-être les Templeton qui fascinent par leur exubérante excentricité ? Leur légèreté curieuse et leur poésie obscure ? Ou bien les Whitmore dont le retour semble avoir fait renaître le feu de cet ordre secret ? Ou peut-être les Rosebury dont le sourire trompeur cacherait bien des noirceurs ? Ou encore les Carlton qui semblent assez liés à la France et à son histoire ? Ou peut-être les descendants du général Clark ? Ou qui sait, sans doute s’agirait-il d’un natif de Louisville qui s’amuserait à jouer les troubles-faits? Ou de plusieurs habitants de la ville ? Des étrangers même connaissant le secret obscur de cette petite ville en apparences tranquille ? Il semblerait que depuis peu, la société secrète ait repris du service ; de nouveaux prétendent se voient invités par les partisans de cet ordre obscur. Selon la rumeur, ils sont contactés à l’ancienne, par courrier. Une lettre anonyme, en papier ancien, avec le sceau rouge comme le sang des innocents qui a tant coulé. Les nouveaux sont ensuite informés d’un lieu, d’une date, d’une heure, principalement de nuit, lorsque la terre est endormie et que la lune et sa garde étoilée gèrent les cieux. Ils sembleraient qu’ils doivent être habillés de noir, masqués « Vous savez, l’autre jour, j’suis sortis d’chez moi car j’voulais des clopes, et pis, j’suis tombé sur ces mecs là. Ils étaient fringués de noir, avec un masque blanc. Putain que j’ai eu la pétoche. J’pensais que c’étaient des fantômes. » raconte un habitant. « Il y a quelques jours, je m’apprêtais à me coucher et j’ai entendu une sorte de cri terrible. J’ai ouvert la fenêtre et puis plus rien. Une lumière semblait provenir du cimetière. J’y vis à quelques pâtés. J’ai eu peur et je me suis enfermée à clé chez moi. » affirme une vieille dame. D’obscures prières pour un bizutage terrible ? Des sacrifices rituels ? De noires confessions dans des lieux marqués cruellement par la mort ? Une séance racontée par un ancien membre de la secte comme un moment infernal où il aurait ressenti en cent ans, toute la misère et la douleur du monde torturé ; mais dit-il, à la fin de ce rite d’intégration à la secte, il se serait senti fort, invincible, intouchable. Ces partisans vénèrent-ils un dieu quelconque ? Qui sont-ils ? Que veulent-ils ? A vrai dire, le mystère reste entier.
    histoire d'hier & d'aujourd'hui ⚡

Au début les pères fondateurs ont bâti cette ‘secte’ qu’ils considéraient plus comme un ordre secret afin de défendre et protéger les intérêts de la ville. Leur but principal était de mettre la main sur le shaman afin de briser le sceau de la malédiction. Hélas, l’homme était introuvable. De ce fait les pères fondateurs ordonnèrent la mise en ‘détention’ de la tribu Nashahuk ; ainsi naquit la réserve indienne de Louisville dans laquelle jusqu’à aujourd’hui la tribu réside. Ainsi, les cinq hommes pouvaient garder un œil sur les indiens en essayant de retrouver le shaman diabolique pour rompre à jamais le contrat. En voyant que ce dernier n’a pas été respecté par les sudistes, Ohanzee a lancé une malédiction sur eux ; un à un, les membres de ses familles disparurent, moururent, furent abandonnés à leur triste sort et ce dans des circonstances bien mystérieuses. Les premières victimes de la colère terrible de l’Indien furent le fils Whitmore et la fille Rosebury, arrachés à la vie par la colère du Dieu Orage ; une tornade de force 4 s’abattît sur Louisville le 27 Mars 1890. La perte de leurs précieux héritiers fut tragique aux yeux des deux familles réunies dans le deuil et la douleur. Peu de temps après, Eleonore Rosebury fut victime de son chagrin. Son mari se donna la mort deux ans plus tard. Les parents Whitmore laissèrent une petite fille et un autre garçon avant de disparaître mystérieusement de Louisville. Voyant leur heure approcher à grands pas, les Tempelton et les Carlton se rendirent d’un pas décidé à la réserve, armés jusqu'aux dents, désireux de retrouver l'indien afin d'en découvre avec lui et ainsi, le faire abdiquer. Clark fut le seul à leur ordonner de stopper ce massacre. Un soir, où le tonnerre claquait contre la terre mère, et où le ciel pleurait des larmes argentées, les deux pères fondateurs pénétrèrent sur les terres sacrées des Nashahuk : ils se retrouvèrent nez à nez avec le Shaman. On aurait dit un blanc fantôme ; s’agissait-il d’une hallucination ? Tout se modela autrement autour d’eux ; les arbres prirent une apparence humaine effrayante. Ils marchaient jusqu’à eux, leurs branches ressemblant à l’identique à des mains crochues et velues ; le tonnerre ricanait en fendant les cieux de jais. « Que diable se passe-t-il ? » lança Desmond Phinnaeus Tempelton. Les deux hommes se mirent à courir. Le lendemain, on apprit la disparition de Carlton. Son corps fut retrouvé dans la rivière Ohio quelques jours plus tard. Tempelton fut découvert en pleine forêt, nu comme un vers, griffé de partout ; les médecins le diagnostiquèrent comme fou. Il fut enfermé dans un asile où il mourut. Peu de temps après, sa femme disparut, victime d’un tueur en série. Et ainsi de suite. Néanmoins, le fléau ne parvint pas à toucher certains descendants ainsi que les autres natifs de Louisville. Des mariages furent célébrés, des naissances joyeuses furent également fêtées. La ville grandit, grandit. Et les pages obscures furent tournées. Mais jusqu'à quand?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thelandoftomorrow.forumgratuit.org
 

LA SECTE ➴ pour bien interpréter les signes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Outils à posséder pour bien entretenir un Niva 1.7i GPL
» Conseils pour bien parer
» A savoir pour bien vendre sa moto
» Conseils pour bien vendre !
» Un petit rappel pour bien vivre sur la toile….

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
THE LAND OF TOMORROW ➴ :: ONCE UPON A TIME ➴ :: Here comes the Sun-